Qui sommes-nous ?
LORRAINE ATELIERS compte 5 Entreprises Adaptées réparties sur la Lorraine :

Rombas (Moselle):
  • Lorraine Ateliers Rombas
  • Lorraine Ateliers Composite
  • Lorraine Ateliers D3E
Herserange (Meurthe et Moselle)
  • Lorraine Ateliers Longwy
Neuves-Maisons (Meurthe et Moselle)
  • Lorraine Ateliers Neuves Maisons
Chacune des entreprises adaptées de LORRAINE ATELIERS a pour mission de fournir un emploi pérenne aux personnes en situation de handicap ou de leur permettre d'accéder aux emplois du milieu ordinaire.

A ce jour, nous employons plus de 80 personnes en CDI réparties sur nos 3 sites. Notre implantation géographique partage nos savoir-faire de façon relativement homogène sur l'ensemble de la région.

  • Performance : chacun de nos savoir-faire est maîtrisé.
  • Qualité : nous fournissons des prestations de services industriels et tertiaires correspondant aux attentes de nos clients. Nous savons adapter nos compétences ainsi que notre matériel à votre demande.
  • Fiabilité : nous nous engageons uniquement dans des missions que nous sommes sûrs de pouvoir honorer.
  • Responsabilité : nous agissons avec une réflexion pour le développement durable.
Respecter des normes de qualité définies par un cahier des charges est notre quotidien !

Pour connaître l'histoire de LORRAINE ATELIERS, il faut d'abord s'arrêter sur celle d'UNIMETAL.

Comme toute aciérie, UNIMETAL fut le théâtre de nombreux accidents durant ses années d'existence. Le nombre de blessés croissants et par conséquent, celui d'handicapés a obligé UNIMETAL à créer des ateliers protégés (terme aujourd'hui caduque puisque remplacé par Entreprise Adaptée cf ci-dessous) au début des années 1990. Cependant, ces structures coûtaient trop chères à l'aciérie qui a alors décidé de les externaliser. Ainsi, avec les promesses de locaux, et d'un marché assuré, UNIMETAL a demandé à Jean-Denis MARTIN (ancien numéro 2 du groupe SOLLAC) de les reprendre, proposition acceptée en 1996 donnant naissance à LORRAINE ATELIERS.

Dès lors, cet ex atelier protégé a dû apprendre à se diversifier puisque bien conscient qu'il ne pourrait pas survivre avec 99% de donneurs d'ordres issus de la sidérurgie. C'est pourquoi, Mr MARTIN, assisté de son second Mr BOUDAILLE, a su développer le potentiel de LORRAINE ATELIERS ainsi que celui de ses employés dans des domaines aussi divers que la mécanique générale, l'aéronautique (fabrication et montage des composites), l'entretien d'espaces verts, la prestation de services, le nettoyage (locaux, wagons SNCF ...), le Démantèlement d'Equipements Électriques Électroniques (D3E), la menuiserie, ...

En 2005, suite à la loi pour le handicap, l’ancien Atelier Protégé LORRAINE ATELIERS devient l’Entreprise Adaptée LORRAINE ATELIERS (cf définition ci dessous).

En 2007, la stratégie de diversification conduite par Mr MARTIN a amené l’entreprise à se diviser en plusieurs SARL chacune définie soit par sa situation géographique (LORRAINE ATELIERS Rombas, LORRAINE ATELIERS Neuves-Maisons, LORRAINE ATELIERS Longwy) soit par son domaine d’activité (LORRAINE ATELIERS D3E, LORRAINE ATELIERS Composite)
Comme évoqué précédemment, le terme d'Entreprise Adaptée est relativement récent puisqu'il intervient depuis la loi du 11 février 2005 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ". Du fait de la politique volontariste menée depuis quelques années par les ex Ateliers Protégés qui les a conduits à se moderniser et à se rapprocher de la logique d'entreprise, cette loi a souhaité valoriser cette évolution en les intégrant complètement au monde dit "ordinaire" du travail, changement marqué notamment par cette nouvelle appellation.

Cette même loi a également permis de modifier les ex CAT (Centres d'Aide par le Travail) en ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail). Il est important de définir ce type d'établissements car beaucoup d'entreprises du milieu ordinaire font l'amalgame entre les deux structures.